Lucian Bor, Phototypes

Le photographe d’origine tchèque, Lucian Bor, expose à Paris, pendant la fashion week, un travail intitulé Phototypes.

Nous avions découvert Lucian, au travers de ces images de mode qu’il fait régulièrement pour les magazines français et internationaux, nous découvrons, à la galerie du Centre,  un travail d’artiste, qui ne se limite plus au simple tirage. Il y développe un travail, expérimental et sensuel qui met la femme au centre d’une approche picturale moderne.

 

DEDICATE-DIGITAL_LUCIAN-BOR_PHOTOTYPES-02

 

Tu as commencé par la photographie et la mode, où en es tu?
Oui, j’ai commencé par la mode et ça marche plutôt bien. J’ai travaillé et je continue de travailler pour des magazines comme Vogue, Bazaar, Madame Figaro, Playboy, et quelques autres; Et le côté commercial me permet de pouvoir prendre du temps pour mon travail artistique.

Quel a été le déclic pour fusionner les techniques? Qu’est ce qui t’a donné envie d’aller plus loin que la photographie?
La photo est un medium très jeune comparé à la peinture ou à la sculpture et je me suis intéressé à comment pouvoir présenter la photo d’une manière différente qu’un simple print, j’ai donc commencé à expérimenter.

 

DEDICATE-DIGITAL_LUCIAN-BOR_PHOTOTYPES-04

 

Il y a une approche pop art et proche de la sérigraphie dans la travail que tu présentes, qu’en penses tu?
On ne peut pas dire pop art car je ne m’intéresse pas à la communication, ni à la consommation de masse; Je cherche à redonner à la photographie qui est multipliable un aspect unique, même si, comme dans le pop art, j’utilise un procédé d’impression qui est utilisé pour l’impression de publicité. Mon procédé est la gravure et l’œuvre finale, une sorte d’estampe.

Ce n’est pas de la mode à proprement parler, on n’y voit pas de vêtement, mais tes images sont modernes, la mode t’influence aussi dans ce travail?
Bien sur que la mode m’influence car c’est une grande partie de notre culture quotidienne.

 

DEDICATE-DIGITAL_LUCIAN-BOR_PHOTOTYPES-03

 

Finalement est ce la mode ou la femme qui t’inspire? Peuvent elles être dissociées?
C’est la femme qui est au centre de mon travail, la mode peut souligner un certain aspect de cette femme mais pas la définir.

Galerie du Centre c’est ta première expo solo?
Ma première expo solo à Paris.

DEDICATE-DIGITAL_LUCIAN-BOR_PHOTOTYPES-01

 

Phototypes jusqu’au 6 mars
Galerie du Centre
5 rue Pierre au Lard
75004 Paris

 

www.lucianbor.com        www.jr-associee.com/artist-lucian-bor