MONUMENTA 2010 « PERSONNES », CHRISTIAN BOLTANSKI

Immerger le spectateur au cœur de « son opéra, dont l’architecture a remplacé la musique ».

L’œuvre est une scénographie, installation visuelle et sonore, il la définit comme  une œuvre globale. Christian Boltanski explique « qu’à partir d’un certain âge, on a l’impression de traverser un champ de mines, où l’on voit les autres mourir autour de soi alors que, sans raison, on reste, jusqu’au moment où on sautera à son tour ». Boltansky poursuit sa réflexion sur les limites de l’humanité et travaille ici sur le destin et la fin inéluctable, la mort.

www.monumenta.com

EXTRAIT DEDICATE 22 – Hiver 2010

No tags