LES ARCHI-TEXTURES DE CHALAYAN

UNE SUCCESSION DE BOXES EN ENFILADE, REVENANT CHACUN SUR UN MOMENT CLÉ – ET ILS SONT FOISON – DU TRAVAIL DE HUSSEIN CHALAYAN. NOUS SOMMES AU DESIGN MUSEUM DE LONDRES POUR LA PREMIÈRE RÉTROSPECTIVE D’ENVERGURE CONSACRÉE AU HÉRAUT DE L’AVANT-GARDE LONDONIENNE .

DEDICATE S’Y EST RENDU, A RENCONTRÉ LE CRÉATEUR ET POSE CE PORTRAIT. A L’HEURE OÙ LE FUTURISME S’IMPOSE COMME UNE TENDANCE PHARE DES PODIUMS, LE TRAVAIL DE HUSSEIN CHALAYAN BÉNÉFICIE D’UNE ATTENTION TOUTE PARTICULIÈRE. SON TRAVAIL SUR LES MATIÈRES TECHNIQUES AUTANT QUE SA VISION PROSPECTIVE DE LA MODE EN FONT INDÉNIABLEMENT L’AÈDE D’UNE NOUVELLE APPROCHE DU STYLE.

DEDICATE-DIGITAL-chalayan-01

Tout juste propulsé creative director de la branche Sportfashion de Puma, deux fois élu designer britannique de l’année, reconnu par le milieu de la mode et de l’art comme un artiste à part entière, ce personnage effacé échappe à toutes les règles. Humble et précis, souriant et sérieux, il cultive les paradoxes. Adulé des fashionistas, il admet pourtant ne porter un intérêt que très relatif à la mode. “Je ne m’occupe pas de style. Mon intérêt pour la mode vient de celui que je porte au corps en tant que figure centrale de la culture. Je n’ai pas de référent mode, même si j’admire évidemment le travail de Margiela”.

DEDICATE-DIGITAL-chalayan-03

En effet, si le terme avant-garde est encore porteur de sens aujourd’hui, c’est certainement grâce à des créateurs de la trempe de Margiela ou de Hussein Chalayan. A mille lieues des lois mercantiles consacrées, ils proposent une mode au vocabulaire complexe, qui en même temps qu’elle se pose dans l’air du temps, propose des pistes pour l’avenir. Comme son aîné, et depuis ses débuts en 1994,ce designer issu de l’iconique Central St Martin’s School se joue des codes classiques pour imposer un style personnel aux résonances conceptuelles. Obsédé par la relation qu’entretient le corps au vêtement, à l’environnement social voire cosmique, son travail interroge sans cesse les liens fragiles et subtils qu’entretiennent l’esthétique et le concept, le tissu vestimentaire et cellulaire, le corps organique et social. Chef de file du concept de wearable technology, il semble presque impossible, tant son œuvre transcende les notions classiques de style, de définir catégoriquement son approche. Hors des sentiers balisés de la tendance, il arpente en permanence les chemins escarpés de la transversalité : depuis ses films expérimentaux (dont le magnifique Absent Presence avec Tilda Swinton), à ses shows happening arty, il envisage la mode comme un médium plus que comme une fin.

DEDICATE-DIGITAL-chalayan-02

Et si d’aucuns le considèrent comme un génie, d’autres le taxent de créateur abscons, tenant plus du designer ou de l’architecte que du créateur. C’est pourtant cette approche technologique et visionnaire du vêtement qui a séduit le mastodonte du sportswear mondial Puma qui voit en lui l’archétype du créateur du futur. Jochen Zeitz, PDG de la marque et récent acquéreur de la griffe Hussein Chalayan nous explique son choix : “Hussein Chalayan est un visionnaire dans le monde de la mode, du design et de l’art. En tant que Directeur Créatif de nos collections Sportfashion, Chalayan mettra au service de PUMA son approche inédite des nouvelles technologies et son design avantgardiste”. A 38 ans seulement donc, le créateur anglais d’origine chypriote se fait une place de choix dans le panthéon mode, imposant sa touche technoconc eptuelle sur le terrain volage de la création vestimentaire.

Texte : Karim Zehouane

Photographie : DR

EXTRAIT DEDICATE 20 – Printemps/Été 2009

No tags