The Dalmore

Travailler sur une identité, affiner et exploiter au maximum tous les facteurs du processus d’élaboration sont les clefs du succès d’un single malt d’exception.

DEDICATE-DIGITAL_THE-DALMORE_03
DEDICATE-DIGITAL_THE-DALMORE_Casks-Warehouse_02
The Dalmore fut une des premières distilleries, dès 1839, à miser sur la richesse que pouvait apporter le temps de maturation dans l’affinage, choisissant des fûts, avec un vécu fort, comme ayant servi à maturer les Xérès de la maison Gonzalez Byass, des Portos ou du Saint Estèphe…

 

DEDICATE-DIGITAL_THE-DALMORE_04

 

Aujourd’hui, The Dalmore, s’appuie sur une expérience de 180 ans dans l’art de la maturation et des assemblages. Son maitre distiller, Richard Paterson surnommé « the nose », personnifie la distillerie depuis 50 ans. Il aime travailler la maturation de son whisky en la commençant dans un fût de chêne blanc de bourbon du Kentucky pour les arômes de vanille et de caramel, transvasé ensuite dans un fût de Xérès et de Madère pour aller chercher l’amande et les agrumes, de Marsala et de Porto pour les baies sauvages et enfin de Cabernet Sauvignon, de Saint Estèphe ou de Champagne… Richard Paterson ne s’interdit rien, et continue de créer avec audace, l’apanage de la maison, allant jusqu’à affiner dans six fûts différents pour la création de The Dalmore King Alexander III.

DEDICATE-DIGITAL_THE-DALMORE_07

Sans hésitation, néophytes et connaisseurs sauront apprécier un whisky The Dalmore.

DEDICATE-DIGITAL_THE-DALMORE_05

Photographie: DR et David Parry, Courtesy The Dalmore.

www.thedalmore.com

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.