NINA HAGEN AKA THE QUEEN MOTHER OF PUNK

La berlinoise la plus connue au Monde avec Marlène Dietrich, Queen Punk et icône provoc des 80’s, fête ses 30 ans de carrière à la Cigale le 11 octobre. Trois décennies après le tube African reggae”, Nina Hagen demeure sans doute la plus grande artiste du rock allemand. Une interview show off à l’occasion de sa tournée 2009.

Comment allez-vous en ce début d’interview (le 16/09/2009) ?
Je vais plutôt bien et surtout je suis en vie, en chair et en un seul morceau, juste de retour à Berlin
après des vacances en famille avec mes enfants. (NDLR : Nina vient de s’accorder un petit break après avoir sillonné les routes en tournée cet été.)

Qui ou quoi fut votre meilleure inspiration ?
Mon père Hans et ma mère Eva. (NDLR : respectivement scénariste et actrice, qui divorcent lorsque Nina est âgée de deux ans. Huit ans plus tard, Eva Maria se remarie avec le poète et chanteur dissident Wolf Biermann qui aura aussi une grande influence sur Nina.)

Pourquoi ?
Il y a plusieurs raisons à leurs influences. La première étant que Dieu leur a donné et à moi aussi, d’être mes parents sur Terre.

Quel est votre meilleur souvenir de votre fantastique carrière ?
J’ai seulement une vie ! Les gens continuent d’appeler ma vie une “carrière” quelle drôle d’idée ! Le meilleur souvenir de ma vie donc, fut de devenir et d’être une amie de mon bien aimé Jésus, aussi de devenir et d’être mère de mes deux enfants adorés Cosma et Otis. (NDLR : Nina est devenue maman après s’être installée à New-York en 1979, où elle devint bouddhiste, vit des OVNIS multicolores partout et le 17 mai 1981, a effectivement donné naissance à une fille prénommée Cosma Shiva Hagen. En 1989, Nina fait une tournée en Allemagne, pour la promotion de son nouvel album “Nina Hagen”, puis installée à Paris avec sa fille, elle donne naissance à son fils Otis en 1990 avant de repartir sur les routes à travers l’Europe pour la sortie de son nouvel opus “Street”. Elle enregistrera même à cette époque une version allemande de la comédie musicale “Hair”.)

Racontez nous votre dernier rêve ?
Le parti des verts devenait une immense partie du gouvernement allemand.

Quel fut votre dernier cauchemar ?
Cela se passait en octobre de l’année dernière dans l’ashram d’un démon “guru” en Inde. (NDLR : En 1999, est sorti “Om Namah Shivay” un album de chants indiens uniquement vendu sur son site Internet, dont une partie des bénéfices sera utilisée pour la réalisation de projets sociaux en Inde. Nina entretient depuis plusieurs années une relation spirituelle très forte avec ce pays dans lequel elle a beaucoup voyagé…)

Si vous étiez un animal ?
Mais je n’en suis pas !

Pourquoi ?
Dieu sait pourquoi !

Si vous étiez une ville ?
Mais je n’en suis pas une non plus, et Dieu sait pourquoi ! Absolument tout est à cause de Dieu de toute façon!

Si vous étiez 3mots?
Dieu est l’amour.

Si vous étiez une phrase?
Dieu vous aime!

www.ninahagenshrine.com

Interview : Cyril Xavier Napolitano

Photographie : Pierre & Gilles

EXTRAIT DEDICATE 21 – Automne 2009

No tags