LESCOP

QUI
Sombre et élégant, ce jeune homme discret semble avoir trouvé la formule magique pour sauver la pop française. Un pied dans les eighties new wave de Daho, l’autre dans la scène alternative époque CBGB, Lescop ne renie pas pour autant la spécifité culturelle française en officiant dans la langue de Molière.

QUOI

En remontant le courant à l’origine du sillon, planent les ombres bienveillantes de John & Jehn, expatriés franco-anglais auteurs de 2 albums subtils et léchés il y a quelques années. Un deus ex machina qui crée le parfait trio : Lescop vient avec ses textes et sa musique, John produit, Jehn filme.

 VERDICT

Un plan à 3 qui marche et étonne par sa cohérence, désormais officialisé par la création d’un label sur-mesure par le duo : Pop Noire. Les titres, la production, l’image de ce premier EP témoigne d’une totale symbiose entre les parties. Une pop différente, sexy, mystérieuse qui convoque à la même table les meilleurs artisans culturels français (Bashung, Darc) à la crème des sonorités actuelles (XX, The Horrors).  La Forêt, premier titre propulsé avec un clip au poil sur la toile en est la preuve, par 3.

LESCOP, Lescop (Pop Noire, IDOL)
http://www.popnoire.com
Texte : Florian Leroy-Alcantara
Photographie : DR
EXTRAIT DEDICATE 27 – Automne-Hiver 2011/2012

 

No tags