LES MESSAGES CACHES DE L’EAU : DR MASARU EMOTO

« J’ai trouvé le plus beau de tous les cristaux, celui qui est créé par « l’amour de la gratitude ». Cela correspond, en principe, au fondement de toutes les religions du globe et, si telle est la vérité… vous connaissez désormais la réponse. « Amour et gratitude » sont les termes destinés à servir de guide au monde entier.. » Masaru Emoto

Le Dr Emoto est le fondateur du hado, un concept holistique, philosophique et énergétique, basé sur l’étude des vibrations.
Ses travaux permettent de visualiser les effets de différentes énergies sur l’eau. Des plus connues, telles que les rayonnements électromagnétiques, la musique… aux plus subtiles, comme l’énergie des mots, des formes et des pensées !
La technique du Dr Emoto consiste à faire geler de l’eau et à étudier la structure géométrique des cristaux de glace. La pollution chimique, tout comme nos pensées, nos émotions et nos paroles influencent la formation des cristaux. Ils sont beaux et complets s’ils sont environnés d’harmonie, mais difformes avec le chaos et la violence, absents si l’eau est trop dénaturée. Rencontre…

Dr Emoto, parlez-nous de vos recherches sur l’eau, la pollution. Que vous ont-elles appris ?
On ne peut évoquer la quantité d’eau en circulation sur Terre sans penser aux problèmes environnementaux. L’eau circule continuellement de part le monde, absorbe et dissout tous les polluants. Mais l’eau m’a aussi dévoilé la délicatesse de l’âme humaine. Il est tout à fait vraisemblable de penser que l’impact de notre âme sur l’eau, qui compose plus de 70 % de notre corps, puisse être prodigieux et que cet impact doive affecter nos corps d’une façon qui est loin d’être anodine. Cette expérience relève du pouvoir des mots, de la pensée…
La vibration de mots ou de pensées positives ont un effet bénéfique sur notre monde, alors que celle de mots ou de pensées négatives ont un pouvoir de destruction. Les pensées et les émotions peuvent altérer la structure moléculaire de l’eau et nous fait comprendre comment les êtres humains et l’univers sont intimement liés.
Si on me demande qu’est-ce qui, de la terre, de l’air ou de l’eau, est le plus pollué, je dirai que tous sont touchés par l’activité humaine et qu’en fait c’est la conscience humaine qui pollue la nature. D’un autre côté, il est clair que nos pensées, nos idées et nos désirs sont pollués, tout comme nos sens. Pollués par nos vies urbaines, déconnectés de la nature, par toutes nos peurs… Pollués par toutes nos dépendances, par toutes nos croyances, qui nous donnent une vision limitée de notre univers et de la vie. Nous sommes si conditionnés dans notre quotidien que nous ne contrôlons pas la manière de mener nos propres vies. Nous manquons d’amour et de respect pour nous-mêmes, donc nous nous polluons et nous détruisons. Il est clair que cela est ainsi depuis très longtemps. Il est temps de casser cela et de changer de perspective.

Mes recherches permettent de comprendre nos expressions, nous réalisons que tout s’exprime par l’eau, l’eau est notre miroir. Cela apporte naturellement un impact positif à notre niveau de conscience et au respect de nous-mêmes. En comprenant l’eau, sans laquelle personne ne peut vivre, nous pouvons comprendre bien des choses.
La nature existe grâce à une promesse fondamentale d’harmonie et n’a absolument pas d’idée concernant une conscience individuelle, telle que “je, moi, moi-même”. En d’autres mots, la nature ne dispose pas d’une idée exclusive d’elle-même.
Si nous ne comprenons pas que tout est lié, que notre écosystème, la Terre et nous-mêmes sommes liés, alors nous irons à la destruction. Mais nous pouvons changer notre compréhension, les gens ne sont pas stupides, ils peuvent et savent évoluer. Il est nécessaire de changer fondamentalement notre rapport à la Terre, de réaliser enfin qu’il est aussi fait des vibrations imperceptibles de notre conscience. Aujourd’hui nos cinq sens sont tellement diminués que nous n’avons plus de sixième sens, alors qu’il est pourtant le plus important…

En élevant notre niveau de conscience de plus en plus haut, nous pourrons vivre sur cette magnifique planète sans qu’il soit trop tard pour elle et pour nous. Car tout est vibration, et donc tout peut être changé instantanément.

“Les Messages cachés de l’eau”, éditions Guy Tredaniel

Interview : Bernadette Combette et Alexandre Séné

Photographie : Masaru Emoto

Published : Automne 2007 – DEDICATE 14

No tags